Bouillonnement à la commune de Doba

Le maire Brahim Ngartoïdé menacé

Depuis un certain temps, rien ne va plus à la commune de Doba. Pour avoir fermé le marché moderne de Doba suite à la manifestation des étudiants, le gouverneur du Logone oriental, Adam Nouki charfadine et le préfet de la Pendé, Oumar Ali Ousman, ont  suspendu les 3 maires de Doba et continuent de menacer incessamment le 2ème maire Brahim Ngartoïdé.

Djasrabé Ndingamndôh

Alors que la commune de Doba battait de l’aile, le 2ème maire, Brahim Ngartoïdé, est désigné en septembre 2016 lors de la session du conseil communal pour rencontrer les autorités du ministère de l’Administration du territoire et de la Gouvernance locale afin de plaider la cause de la mairie de Doba. Depuis ce jour, l’on apprend qu’Adam Nouki Charfadine et consorts ont pris cela sous un mauvais œil et s’acharnent contre ce dernier. « En date du 1er octobre 2016, il s’est organisé une manifestation dite estudiantine à l’université de Doba. Le gouverneur du Logone oriental Adam Nouki Charfadine et le préfet de la Pendé ont signifié que c’est moi qui suis l’instigateur de la manifestation  des étudiants et depuis longtemps, ils me suivent par le canal des agents des renseignements Ans et St », raconte Brahim Ngartoidé. En sus de cela, il a été interpellé par Oumar Ali le même jour aux environs de 14 heures au commissariat central pour l’auditionner au sujet de la manifestation des étudiants. Brahim Ngartoïdé affirme que le préfet s’en est pris aux policiers. « Le préfet avait demandé aux policiers pourquoi ils n’avaient pas obéi aux ordres qui consistent à tirer à balles réelles sur les gens venus nombreux pour voir les démonstrations des policiers qui consistent à tirer les grenades lacrymogènes», renseigne-t-il. L’on apprend qu’il a tenté d’arrêter le 2ème maire sauf qu’il n’avait pas assez d’arguments. « Le même jour, nous sommes convoqués par le gouverneur à sa résidence. De là, j’ai reçu tous les mots d’intimidations qui vont de mon arrestation, de ma poursuite judiciaire pour trouble à l’ordre public, de mes mouvements qui seront contrôlés par l’Ans. Là, nous sommes libérés à 1 heures 17 minutes», a-t-il poursuivi. Des sources sûres, le 2ème maire étant de l’opposition et suite à une de ses  déclarations politiques de vouloir tenir le congrès du parti Action fédérale pour le développement dont il en est le président, n’a pas ému les autorités territoriales de Doba. D’après Brahim Ngartoïdé, les autorités ont qualifié sa déclaration d’un  trouble à l’ordre public et le climat présent au Tchad, selon eux, ne permet pas de tenir le congrès d’un parti politique de l’opposition. Entretemps, nos sources informent que le préfet Oumar Ali a promis déloger le 2ème maire de Doba mais avant cela, il l’enverra en prison.  Aussi qu’il a suspendu les 3  maires de la commune de Doba et a mis un comité de gestion dont il contrôle sous un œil rigide. Et pourtant, d’après les textes des collectivités territoriales décentralisées, un maire ne peut être suspendu qu’après une faute grave pour une période donnée. Toutefois, le gouverneur peut prendre la décision mais c’est le conseil communal qui est habilité à valider ou pas et c’est selon les cas.

 

En clair, Adam Nouki Charfadine et sa bande ne sont pas à leur première bourde. L’on se rappelle de ces incongruités face au délégué sanitaire régional de Doba, Dr Abinon lors des campagnes de vaccination d’antan où, il l’a envoyé en prison et arraché son véhicule de service. Pour souvenance, il a aussi suspendu en l’espace d’un mois, tous les trois maires, le comptable de la mairie de Doba ainsi que les membres du bureau de l’association des planteurs des arbres fruitiers de Doba. Ces administrateurs dont la plupart sont des hommes sans références légales se croient tout permis puisqu’ils estiment avoir tout le soutien du ministère de l’Administration du territoire et de la Bonne gouvernance. C’est un impératif au président Déby d’agir pour garantir la sécurité des leaders politiques et de la société civile de cette région de la main de ces loups envoyés en mission avec un agenda sombre. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir